Que recherchez-vous ?

La Selle : ses origines, comment la choisir

vendredi 29 juillet 2016
selle bicolore sur fond blanc pour présenté l'article

La Selle de Cheval

 

LES ORIGINES DE LA SELLE

 

Il y a 6500 ans (-4500 avant notre ère), nous retrouvons des chevaux équipés avec des « selles molles » sur des sculptures et des peintures chinoises.

 

Il y a 3500 ans, les selles ressemblent très fortement à celles que nous utilisons aujourd’hui. L’utilisation d’arçon rigide permet de mieux repartir le poids du cavalier sur le cheval.

 

Il y a 2200 ans on découvre en Inde des prémices d’étriers en cuir !

 

Au fil du temps, elles furent travaillées, affinées et développées en fonction de l’utilisation du cheval. Pour la chasse, la parade, la guerre, la promenade ou le sport. Elles étaient décorées d’or, de cuir, rehaussées/ornées de pierres précieuses pour montrer le statut, la richesse de leur propriétaire. 

 


L'ARÇON

 

L’arçon est la structure rigide ou semi-rigide, le squelette qui supporte le siège. Il en existe de différentes structures.

 

L'arçon Monobloc : On utilisait du bois de chêne où étaient taillées les différentes pièces (arcades, bandes, troussequin) puis renforcé avec de l’acier. Ils sont alors très solides, peu couteux mais assez lourds, pas toujours symétrique et très peu souples.
 
L’arçon en lamellé-collé : Pour ces arçons on utilise souvent du hêtre pour faire des lamelles de bois souples et légères qui sont collées à forte pression. On obtient alors une structure plus souple, légère et très solide.
 
L’arçon composite : Généralement composé en matière plastique, fibres composites, en carbone ou encore en combinaison de carbone, kevlar…
 
De plus en plus de fabricants de selles utilisent les arçons en composite ou en matière plastique. 

 


LE CUIR

 

Le siège 

 

Pour les sièges, on utilise des cuirs assez fins (2-2,2 mm) tannés pour obtenir une bonne souplesse. Les meilleures selles sont faites en cuir de veau. L’utilisation de graisse pendant le processus du tannage fait des veaux français, au « touché bougie » la meilleure qualité sur le marché. D’autres fabricants tannent de la vache façon veau pour des résultats très convenables.

 

Les quartiers 

Ici, le « cuir grainé » (façon cuir de porc) est privilégié. Ce cuir épais et raide donne un touché plus rugueux et fait le style des selles françaises.

 

LE SAVIEZ-VOUS ? 

 

Le grainage du cuir permet aussi de masquer les imperfections des peaux. Paradoxe, cette méthode de finition des cuirs est le standard pour les selles haut-de-gamme. 

 


LES SANGLONS

 

LE SAVIEZ-VOUS AUSSI ?

 

L’usage des 3 sanglons traditionnels tend à disparaître car les sanglons sont aujourd’hui remplaçables sans démontage important dans la selle. Inutile donc d’avoir un sanglon de secours.

 


 

SELLE CREUSE OU PLATE ?

 

Le creux de la selle est dessiné grâce à la hauteur du troussequin et du pommeau.

La selle creuse va permettre au cavalier de plus se caler.

La selle plate est surtout utilisée pour l’obstacle et le cross. Le cavalier a une assise plus libre et peut déplacer son assiette vers l’arrière ou l’avant. Elles sont donc d’un usage plus délicat et moins sécurisant.

La selle semi-creuse est un compromis !

 


 

À CHAQUE DISCIPLINE SA PROPRE SELLE

 

 

La selle mixte
 

Cette selle permet de pratiquer plusieurs disciplines. Certaines sont à prédominance obstacle ou dressage, ne permettant pas une pratique sportive intensive de chaque activité. Cependant elles sont utilisées pour faire un peu d’obstacle, d’extérieur ou du plat notamment dans les clubs. 

 

La selle de dressage

 

Le siège est creux pour que le cavalier ait une assise maintenue, qu’il soit le plus calé possible. Les taquets avant sont très prononcés pour maintenir la jambe en position. 

 

La selle d'obstacle
 

Le cavalier est principalement en équilibre, chaussé plus court. Les quartiers doivent donc être plus avancés pour que les genoux y trouvent leur place. Un cavalier de taille modeste trouvera facilement sa place chaussé court sur une selle mixte. Un grand cavalier pourra, dans les mêmes conditions, voir ses genoux dépasser les quartiers sur une selle d’obstacle aux quartiers avancés !

 

Selon que l’on souhaite plus ou moins de liberté dans les déplacements de l’assiette, le siège sera plat, semi-creux ou creux. Anglais et Allemands privilégient des selles plutôt creuses.

 


SELLE EN CUIR OU SYNTHÉTIQUE

 

La selle en cuir véhicule une image élégante et distinguée. Elle impose des contraintes liées à l’emploi du cuir, qui rendent plus difficile la réalisation de sièges plus confortables. 

 

La selle synthétique est légère. Elle ne nécessite pas d’entretien, idéale pour les clubs et les cavaliers.

 


 

COMMENT DÉFINIR LA TAILLE D'UNE SELLE ?

 

La longueur d’une selle varie entre 16 et 18 pouces. La mesure est prise en biais : du clou sur le petit quartier jusqu’au milieu du troussequin. 

 

1 pouce = 2.54 cm 

 

 

L’ouverture du garrot peut varier pour s’adapter aux différentes morphologies des chevaux. On peut resserrer une ouverture de garrot à l’aide d’amortisseurs. L’inverse est plus compliqué ! 

 

 

 

Laisser un commentaire